Le Pressurage

LE PRESSURAGE  :

Le raisin est placé dans des caisses perforées de 50 kg en plastique alimentaire puis chargé en palette et sortie de la vigne par des tracteurs jusqu’au centre de pressurage.

Ces palettes sont déchargées, pesées, triées par cépages et par crus pour former un marc de 4000 kg.

 

 

 

Elles sont vidées manuellement avec précaution dans un pressoir horizontal à poussée verticale agréer qualitatif.

Les caisses sont lavées puis retournent dans les vignes.

L'extraction du jus s'effectue en 4 heures maximum avec les pressions les plus faibles possibles. Les moûts sont sélectionnés, les 100 premiers litres sont séparés. Cinq retrousses sont nécessaires durant la phase de pressurage. Seules les 3 premières retrousses sont utilisées à l’élaboration du Champagne VERRIER.

A la fin du cycle de pressurage, les matières solides restantes (pépins, rafles, peau) : « les aignes » seront récupérées par une société spécialisée dans leur valorisation sous la forme d’huile de pépin de raisin, produits cosmétiques, alcool…
Tous les moûts (jus de raisin) issus du pressurage sont alors envoyés en cuverie.

Toute l’eau nécessaire au nettoyage du centre de pressurage est récupérée puis enlevée par une entreprise agréée pour la traiter avant de la rejeter dans le milieu naturel.