Err

Champagne Cuvée Brut Fleuron

25,45 €
(Vendu par 6)
Ajouter au Panier

Cuvée créée en 1985 par Maryse et Francis VERRIER associant finesse et complexité. Le Fleuron de la Maison Verrier à l'époque. 
 
 
90% Chardonnay 10% Pinot-noir
Assemblage avec 25% de vins de Réserve de 2 années antérieures
Vieillissement en cave de 4 ans avant la vente
Origine Côteaux du Petit Morin (entre Epernay et Sézanne)
Exposition Sud-Est, vignes exclusivement en côteaux
Deux villages et Dix Lieux-dits sont assemblés pour cette cuvée
Âge des vignes 20 ans Type de sol Calcaire à Bélemnite Vendange manuelle
Vinification en cuve Inox et acier émaillé Dégorgement à la volée (manuel)
Dosage: 8g/l (brut)

La suggestion

Cette Cuvée Fleuron, tendue et intense, s’exprime avec beaucoup de finesse et de pureté. Elle transmettra ces qualités dans une flûte bien élancée et à 8 - 10 degrés de température. Excellent vin d’apéritif, il saura attirer la conversation à lui et sera sublimé par quelques copeaux de Parmesan ou quelques biscuits secs salés. Si vous souhaitez profiter de sa belle texture à table, privilégiez les produits de la mer les plus nobles. Saint-Jacques, Turbot, Bar, Maigre par exemple sauront s’entendre avec ce grand vin.

Le vin
 
La teinte de cette Cuvée Fleuron est particulièrement lumineuse. Elle affiche une couleur jaune – or avec de très légers reflets verts et scintille agréablement grâce à la présence de bulles extrêmement fines et nombreuses. Un beau cordon de mousse vient ponctuer l’effervescence en surface. La présentation générale, fraîche et distinguée, témoigne de la qualité de l’assemblage.

Le premier nez, bien que d’intensité moyenne, propose une expression tout en finesse. Il livre des arômes de beurre frais, amande, bergamote et thym. À l’aération, il dévoile des parfums de citrons confits et d’oranges sur un fond de minéralité très racé. Après dix minutes, la finesse d’expression redouble avec des arômes de fleurs blanches et de calcaire. La « tenue à l’air » après vingt minutes montre la stabilité du vin ainsi que son potentiel. Bien qu’encore un peu discret, mais fin, distingué et racé, ce nez s’inscrit parmi les grands classiques de la Champagne.

L’attaque en bouche est vive, avec une belle effervescence immédiatement relayée par la fraîcheur du vin. C’est cette arête acide qui va donner le tempo de la dégustation jusqu’à la finale. La vinosité et le caractère légèrement chaleureux du vin se contentent d’accompagner la fraîcheur, tandis que le dosage est presque imperceptible. Le vin se tient bien droit et semble aérien. L’effervescence reste crémeuse jusqu’à la finale et produit une texture tendre, très caressante. La finale est acidulée et minérale à la fois. Extrêmement précise, elle donne une impression de pureté et s’achève sur une bonne longueur aromatique (six secondes environ). Le vin termine sa course sur quelques arômes de citrons, d’iode et de beurre.

 

L'abus d'alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération. La consommation de boissons alcoolisées pendant la grossesse, même en faible quantité, peut avoir des conséquences graves sur la santé de l’enfant. Vendre ou offrir à des mineurs de moins de dix-huit ans des boissons alcoolisées est interdit.