Err

Champagne Cuvée Brut Rosé

22,45 €
(Vendu par 6)
Ajouter au Panier
Champagne Cuvée Brut Rosé

Cuvée élaborée depuis 3 générations, sans céder au phénomène de mode, toujours avec des vins rouges de pinots Meuniers afin de conserver fraicheur et légèreté au vin.
 
 
Vin Blanc : 90 % Chardonnay + 10 % Pinot Noir
Vin Rouge : 100 % Pinot Meunier (macération)
Assemblage avec 25% de vins de réserve de 2 années antérieures pour le vin blanc
Le vin rouge est élaborée seulement tous les 3 ou 4 ans lors des meilleures années
Vieillissement en cave de 4 ans avant la vente Origine côteaux du Petit Morin
(entre Epernay et Sézanne) Exposition Sud-Est, vignes exclusivement en
côteaux Trois villages et douze Lieux-dits sont assemblés pour cette cuvée
Âge des vignes 20 ans Type de sol Calcaire à Bélemnites avec des Argiles
Vendange manuelle Vinification en cuve inox et acier émaillé
Dégorgement à la volée (manuel) Dosage: 8g/l (brut)

La suggestion

Loin des standards en matière de Champagnes rosés, cette Cuvée Rosé se révèle fruitée et fraîche certes, mais aussi complexe et mature. De belle structure, avec du « mordant », une pointe de dosage et quelques tanins, plutôt pointue devant et ronde derrière, dotée d’une texture ambivalente, elle défend un style tout à fait « baroque » (par opposition au style simple et linéaire de la plupart des rosés). à servir à 10 degrés environ dans une flûte suffisamment galbée. Son style et sa texture ambivalente lui permettront presque toutes les audaces à table. Il se révèlera assez « tout terrain » finalement.


Le vin

La teinte de ce Rosé se présente rose - orange et se nuance de reflets cuivres très chaleureux. L’effervescence plutôt calme s’exprime en assez fines bulles qui nourrissent un petit cordon en surface. La présentation générale, chatoyante et sereine, témoigne d’une certaine maturité.

Le premier nez nous livre immédiatement une expression complexe et typique de cette famille de champagne ; Prune, cassis, framboise, fruits cuits, sur un fond légèrement fumé. Mais après quelques minutes, d’autres nuances se distinguent comme le beurre chaud, la viennoiserie ou la marmelade d’oranges qui confèrent à ce Rosé un véritable caractère. Plus tard encore, la violette, le pruneau, la crème pâtissière, ainsi qu’une bonne minéralité montrent la maturité et la complexité du vin. Il s’agit d’un nez très équilibré, entre arômes de jeunesse et d’évolution. Il se montre aussi assez bavard et nous révèle ainsi une belle personnalité.

En bouche, l'attaque est vive, alerte et dynamique, avec une belle fraîcheur accompagnée par une effervescence tonique. On retrouve cette fraîcheur ensuite avec un peu de mordant en milieu de bouche. Le dosage vient tutoyer cette acidité et donner du « fondu » au corps du vin. La vinosité est assez importante (alcool, gras) et s’appuie sur de légers tanins. Finalement, l’équilibre de la structure se fait entre fraîcheur et tanins d’une part et vinosité et dosage d’autre part. Enfin, plutôt ferme à l’attaque, la texture de ce Rosé devient, au fur et à mesure de la dégustation, plus tendre et soyeuse. La finale est nette et relativement souple. Moyennement longue, elle propose néanmoins des arômes de pruneau, de clou de girofle et de cannelle qui confirment la complexité et la maturité de ce Rosé.
 

 

L'abus d'alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération. La consommation de boissons alcoolisées pendant la grossesse, même en faible quantité, peut avoir des conséquences graves sur la santé de l’enfant. Vendre ou offrir à des mineurs de moins de dix-huit ans des boissons alcoolisées est interdit.