Err

Champagne Millésimé Cuvée Raymond Verrier

32,25 €
(Vendu par 6)
Ajouter au Panier
Champagne Millésimé Cuvée Raymond Verrier

Cuvée créée en hommage à Raymond Verrier, fondateur de la marque en 1929, récompensé de son savoir-faire par une médaille d'or à l'exposition du marché aux vins de champagne d'Epernay pour sa cuvée 1932.
 
 
90% Chardonnay 10% Pinot-noir
Origine Côteaux du Petit Morin (entre Epernay et Sézanne) Exposition Sud-Est, vigne exclusivement en côteaux
Un seul village ( Etoges) et cinq Lieux-dits sont assemblés pour cette cuvée
Âge des vignes plus de 50 ans Types de Sol Calcaire à Bélemnites
Vendange manuelle Vinification en cuve inox et en fût
Dégorgement à la volée (manuel) Dosage 6g/L (brut)

La suggestion

Ce Millésime, très expressif et original au nez, large et tendu en bouche, surprendra les amateurs les plus blasés. Servez-le à 8-10 degrés de température, dans une flûte au gobelet très large afin que la vinosité et la merveilleuse complexité aromatique du vin soient mises en valeur.
Grâce à sa puissance et son expression, ce vin sera à l'aise de l'apéritif à la table. Il cherchera la compagnie des volailles, des viandes blanches et des fromages à pâtes cuites. Il s’accommodera aussi des plats de légumes ce qui n’est pas choses évidente pour les vins de Champagne.


Le vin

Cette Cuvée Millésimée est habillée d’une robe jaune – or bien profonde. L’effervescence, extrêmement fine et plutôt lente, nourrit un beau cordon de mousse en surface. La présentation est sereine, distinguée et semble annoncer un vin mature.

Le premier nez est intense. Les notes florales semblent dominer (acacia, jonquille) sur un fond anisé, vanillé et lactique. L’ensemble est très original et très expressif. À l'aération, d’autres arômes nous parviennent comme l’ananas confit, le sous-bois, le pralin. Après dix minutes dans la flûte, les notes tertiaires d’évolution se révèlent ; champignon (morilles), caramel, jus de viande, apportent de la profondeur à l’expression. Il s’agit d’un nez très complexe et original qui signe la générosité de l’année. La « tenue à l’air » est excellente. Le vin redevient fruité et floral et montre son potentiel de conservation.

L'attaque en bouche est fraîche puis le corps et la puissance du vin se manifestent rapidement. L’effervescence est fondue et le rythme de la dégustation est assuré par une belle acidité. L’équilibre sucre – acide est largement à l’avantage de l’acidité car le dosage se tient en retrait. Fraîche et vineuse, cette Cuvée est aussi structurée et corsée comme en témoignent l’apparition de tanins et la chaleur de l’alcool à partir du « milieu de bouche ». L’ensemble engendre une texture riche, large et ferme à la fois, ce qui fait de cette Cuvée un beau vin de gastronomie. La finale est aromatique, longue (environ 8 à 10 secondes de persistance) et très légèrement astringente. Des notes gourmandes de pâtisseries et de vanille prolongent le plaisir.
 

 

L'abus d'alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération. La consommation de boissons alcoolisées pendant la grossesse, même en faible quantité, peut avoir des conséquences graves sur la santé de l’enfant. Vendre ou offrir à des mineurs de moins de dix-huit ans des boissons alcoolisées est interdit.